Mohammed Trabelsi : non à la couverture d’une corruption

Mohammed Trabelsi : non à la couverture d’une corruption

Lors de son intervention téléphonique au micro de Manel Gharbi à l’émission EcoMag d’Express FM, le ministre des Affaires sociales, Mohammed Trabelsi a indiqué qu’à la suite de la découverte d’un recrutement illégal de 52 personnes, le responsable a été licencié, renvoyé devant le conseil de discipline et sera poursuivi judiciairement, et que ces personnes ont été, aussi, licenciées.

Trabelsi a, également indiqué que les noms de ces 52 personnes, leurs postes et la manière de leur recrutement ont été découverts. « On n’est pas contre ces personnes, mais elles doivent savoir qu’elles ont été recrutées de manière illégale, et non via un concours », a-t-il souligné.

Trabelsi a, aussi, indiqué que le ministère des Affaires sociales demandera à la présidence du gouvernement et au ministère des Finances l’ouverture de concours de recrutement et que ces 52 personnes peuvent y postuler.

Les tags