Mohamed Trabelsi : une agence d'intégration sociale sera bientôt créée

Mohamed Trabelsi : une agence d'intégration sociale sera bientôt créée

Le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi, a annoncé ce mardi qu’une agence d'intégration sociale sera bientôt créée en Tunisie et sera chargée de gérer un registre des données portant sur les catégories pauvres et à faibles revenus.

Lors d’une journée d’information organisée par le ministère sur le programme de « Amen social », Mohamed Trabelsi a indiqué qu’un recensement, en cours de réalisation par le ministère des Affaires sociales, permettra d'actualiser les données mentionnées dans le registre des pauvres et de répertorier 540 mille familles pauvres sur un échantillon global de 900 mille familles ciblées.

Ce recensement s’inscrit dans le cadre de la mise en application du programme Amen social, visant à régulariser les interventions sociales ciblant trois millions de personnes en Tunisie bénéficiaires de la gratuité des soins et des tarifs réduits, a fait savoir le ministre.

La mise en place du programme Amen social aboutira aussi à réviser les procédures sociales publiques de lutte contre la pauvreté en intégrant des dimensions englobant l’accès aux services du transport, de la santé et de l’emploi, a précisé Trabelsi.

Faire recours à un registre numérisé et actualisé des pauvres en Tunisie permet d’empêcher définitivement l’utilisation politique du dossier des aides sociales et d'annuler des soupçons de corruption, a-t-il signalé.

Ce programme ne se limite pas à la distribution d’aides sociales aux pauvres mais vise aussi à garantir leur accès aux prestations de base et à la couverture sociale et médicale, a encore affirmé Trabelsi, évoquant l’importance des visites de terrain effectuées par les experts sociaux.

De son côté, la chargée de la banque des données sur les familles nécessiteuses et à faible revenus, Najet Dkhil a indiqué que la banque des données regroupe les données éducatives, démographiques et sociales sur ces familles et leur attribuent un identifiant social. L’organisation de la journée d’information au profit des gouvernorats du grand Tunis (Tunis, Ben Arous, Ariana et la Manouba) a pour objectif d’informer les responsables des directions régionales sur les objectifs du programme Amen social, a-t-elle noté.

L’assemblée des représentants du peuple (ARP) vient d’adopter un projet de loi portant création du programme Amen social, prévoyant que l’Etat se charge de l’élaboration d’une stratégie nationale de sécurité sociale et d’autonomisation économique pour lutter contre la pauvreté et ses causes, en adoptant une approche participative.

Les tags