Mohamed Trabelsi : 400 mille familles ciblées ne sont pas encore inscrites au programme de sécurité sociale

Mohamed Trabelsi : 400 mille familles ciblées ne sont pas encore inscrites au programme de sécurité sociale

Le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi, a annoncé lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui à Tunis la création d’un programme de sécurité sociale dans le cadre d’une orientation de réforme du système de la protection sociale des catégories défavorisées.

Selon le ministre, ce programme vise, entre autres, à lutter contre l’exclusion sociale, à réduire la pauvreté, à renforcer les mécanismes d’intégration et d’autonomisation économiques, à réduire les inégalités sociales, à renforcer l’égalité des chances et à consacrer la justice sociale et la solidarité.

Les services fournis par le programme de sécurité sociale :

Le programme de sécurité sociale créé offrira, à chaque famille, un revenu mensuel compris entre 180 et 220 dinars, une majoration de 10 dinars pour chaque enfant poursuivant ses études, et une majoration de 20 dinars pour tout enfant possédant la carte d’invalidité.

Ce programme offrira aussi, gratuitement ou à tarifs réduits, les services de soins et d’hospitalisation auprès des institutions sanitaires publiques. Il offrira, également, des aides pour la rentrée scolaire, le mois de Ramadan et les fêtes de Aîd al-fitr et Aîd al-Adhha, et la priorité de bénéficier des programmes d’emploi et du logement social.

Les personnes ciblées par le programme de sécurité sociale :

Ce programme cible 24,5% de l’ensemble de la population tunisienne, soit 3 millions de personnes.

Ces personnes sont réparties entre 285 mille familles bénéficiant du programme national d’aide aux familles défavorisées et des cartes de soins gratuits et 600 mille familles bénéficiant de cartes de soins à tarifs réduits.

Selon le ministre, 1500 spécialistes ont été chargés de collecter les données, dans toutes les régions, sur les conditions de vie des familles.

Le ministre a indiqué qu’actuellement environ 400 mille familles concernées par le programme n’y sont pas encore inscrites et que le 30 juin prochain est la date limite d’inscription.

Les tags