Ministre de la Santé : le problème de la pénurie de médicaments ne se posera pas, à partir de mars prochain

Ministre de la Santé : le problème de la pénurie de médicaments ne se posera pas, à partir de mars prochain

Le ministre de la Santé, Abderraouf Cherif, a indiqué aujourd’hui, lors d’une séance d’audition à l’ARP, que la pénurie de médicaments observée dans les établissements sanitaires revient à un manque de budget à la Pharmacie centrale, selon la correspondante d’Express FM, Wafa Trabelsi.

Cherif a affirmé que, depuis juin dernier, la quantité de médicaments disponible s’est améliorée et que la Pharmacie centrale a repris sa capacité d’approvisionner tous les hôpitaux en médicaments, indique notre correspondante.

Le ministre a, également, assuré que tous les médicaments seront, à 90%, disponibles à fin février prochain, et qu’à partir de mars prochain le problème de cette pénurie ne se posera pas, tout en indiquant que le stock de médicaments qui permet de couvrir une période de trois mois est disponible à la Pharmacie centrale.

Les tags