Mandat d'incarcération à l'encontre du suspect dans l’affaire de la mort de Zorgui

Mandat d'incarcération à l'encontre du suspect dans l’affaire de la mort de Zorgui

Le premier juge d'instruction du troisième bureau du tribunal de première instance de Kasserine a émis vendredi un mandat d'incarcération à l'encontre du suspect dans l'affaire du meurtre du cameraman Abderazzak Zorgui, malgré son déni de toutes les charges retenues contre lui, en attendant l'achèvement des procédures légales dans cette affaire, a déclaré hier son avocat Amer Chaabani.

« Mon client a nié toutes les accusations portées contre lui et toutes les nouvelles rapportées par plusieurs médias et réseaux sociaux », a souligné l’avocat dans une déclaration à la presse, estimant que « ce qui avait été colporté était faux et uniquement des accusations malveillantes ».

« Tout ce qui s'était passé est qu'il se trouvait par hasard sur la place des Martyrs au centre de la ville de Kasserine au moment de l’incident et a effectué un travail humanitaire pour porter secours au cameraman », a ajouté l’avocat.

« Je suis sûr de l'innocence de mon client et de l'intégrité du système judiciaire, ce qui permettra de lever la confusion sur cette question », a déclaré l'avocat, ajoutant que l'enquête est en cours avec son client et plusieurs témoins.

La direction des affaires pénales du département de la police criminelle avait placé en garde à vue mardi le suspect dans l'affaire de la mort de Abderrazak Zorgui, décédé lundi dernier à l'hôpital régional de Kasserine des suites de brûlures graves causées par une immolation par le feu dans des circonstances non élucidées, rappelle-t-on.

Le suspect dans cette affaire âgé de 18 ans, habite dans le quartier de Karma, dans la ville de Kasserine.

Les tags