Les nouvelles mesures prises par la cellule de crise chargée du suivi de la situation sécuritaire

Les nouvelles mesures prises par la cellule de crise chargée du suivi de la situation sécuritaire

La cellule de crise chargée du suivi de la situation sécuritaire dans le pays, a décidé, lors de sa réunion, dimanche, sous la présidence du chef du gouvernement provisoire, Mehdi Jomaa, une nouvelle batterie de mesures. Celles-ci consistent en :

1/ La création d’un groupe de travail au sein de la commission de suivi de l’action associative à la présidence du gouvernement. Ce groupe aura pour mission d’effectuer un audit interne et externe de l’état financier des associations et de vérifier l’existence ou non d’éventuels liens avec le terrorisme.

2/ La suspension immédiate des activités des associations en relation avec le terrorisme et le parachèvement des procédures légales y afférentes.

3/ Le lancement des préparatifs pour les 3250 recrutements prévus dans le corps de l’armée par le projet de loi des finances complémentaire et l’ouverture d’un recrutement exceptionnel de 500 gardes nationaux.

4/ La poursuite de la lutte contre l’étalage anarchique dans les villes et aux alentours des mosquées.

5/ L’engagement de procédures judiciaires contre les personnes qui pronent la violence et le takfir.

 

La réunion s’est déroulée en présence des ministres de la Défense, de l’Intérieur, de la Justice, des affaires étrangères et religieuses et du ministre délégué chargé de la Sureté.