Le dollar glisse à un plus bas journalier après l’inflation

Mardi, 13 Mars 2018 @ 16:23 Economie
Le dollar glisse à un plus bas journalier après l’inflation

Le dollar a glissé, aujourd'hui, vers un plus bas journalier face à un panier de devises après que les données aient montré que l'inflation est restée terne le mois dernier atténuant ainsi les attentes pour un rythme plus rapide de hausse de taux de la Réserve fédérale cette année.

L’indice dollar qui mesure la force du billet vert contre un panier de six devises majeures, était en baisse de 0,16% à 89,75 , après avoir augmenté jusqu'à 90,10 plus tôt.

Le Département du travail a signalé que l'indice des prix à la consommation a augmenté de 0.2 %  par rapport à février et a augmenté de 2.2%  par rapport au même mois de l'année précédente.

L'IPC de base, qui exclut les coûts des aliments et de l'énergie, a augmenté de 0.2 % en février et de 1.8% par rapport à l'année précédente. .L'absence de surprise haussière a tempéré les anticipations selon lesquelles la Fed pourrait relever les taux d'intérêt quatre fois, plutôt que trois, cette année après des données la semaine dernière indiquant un ralentissement de la croissance des salaires le mois dernier malgré une forte croissance des emplois.

Le dollar a fait l'objet d'une pression à la vente supplémentaire à la suite de rapports selon lesquels le président américain Donald Trump aurait limogé le secrétaire d'État Rex Tillerson. Ceci est venu alimenter les inquiétudes sur l'instabilité politique à Washington. L’euro a atteint un plus haut journalier, avec l’EUR/USD  en hausse de 0,25% à 1,2380.

La livre sterling a également progressé par rapport au dollar, avec le GBP/USD   en hausse de 0,4% à 1,3960.Au Royaume-Uni, le chancelier Philip Hammond présentait le budget du printemps au parlement, où il révisait les prévisions de croissance pour 2018, mais réduisait les prévisions de croissance pour 2019 et 2020.

Le dollar a réduit ses gains par rapport au yen, avec l’USD/JPY en hausse de 0,37% à 106,85.La monnaie japonaise a été sous pression à cause d'un scandale de copinage de plus en plus lié au Premier ministre japonais et à son épouse impliquant la vente de terres publiques.

Sur la place de Tunis, le compartiment interbancaire a été peu animé. La monnaie unique s’est traitée à 2.9750 tandis que le billet vert s’est négocié  autour de 2.41 où la paire phare se négocie actuellement à 1.2380.

Les tags