La paire phare regagne les 1.1400 suite aux statistiques US sur l’emploi

La paire phare regagne les 1.1400 suite aux statistiques US sur l’emploi

Jeudi midi sur le marché des devises, la monnaie unique européenne tentait de rebondir après sa glissade de la veille en regagnant les 1.1400. Rappelons que la EUR/USD a oscillé autour des 1.1350 pendant la séance mais a fini par rebondir suite aux statistiques US.

Sur le front politique, les investisseurs restent attentifs au "shutdown", la paralysie partielle des administrations fédérales aux États-Unis, due au blocage autour du budget américain. Lors d'une réunion à la Maison Blanche, Donald Trump s'est montré inflexible sur le mur qu'il veut édifier à la frontière avec le Mexique, ses adversaires démocrates réaffirmant leur refus catégorique de le financer.

La session Forex Asie/Pacifique de la nuit dernière a vu se développer une volatilité très forte sur les paires de devises majeures, notamment celles liées au risque et à la croissance économique chinoise, un des thèmes majeurs d’inquiétude fondamentale du moment. Le dollar australien et le yen japonais ont connu une impulsion volatile très marquée, un mouvement de vente pour l’AUD et un puissant mouvement d’achat pour le JPY avec un décrochage en règle de toutes les paires de devises en JPY.

Les paires de devises en JPY ont vivement décroché en séance, le JPY étant acheté pour son aspect « refuge » suite aux mauvaises statistiques chinoises et à l’avertissement sur ses résultats du premier trimestre par Apple, qui reste le baromètre des GAFA quant à la sensibilité aux perspectives de la consommation en Chine. En tant que valeur refuge, la devise nippone a tendance à s'apprécier en période d'incertitudes politiques ou économiques. Sur le Forex, la devise nippone s'échangeait à 107,63 yens pour un dollar, contre 108,88 yens pour un dollar mercredi. La devise européenne reculait également face à la monnaie japonaise, à 122,47 yens pour un euro contre 123,55 yens la veille.

Sur le calendrier économique, le rapport ADP a surpris à la hausse, affichant une prévision de 271k créations d’emploi dans le secteur privé, contre 179k attendu et 157k le mois précédent. Cela suggère que le ralentissement du marché de l’emploi US ne semble pas encore s’opérer, mais il faudra attendre les chiffres des NFP de demain pour s’en assurer. Les chiffres hebdomadaires des inscriptions au chômage ont cependant déçu, avec 231k affiché, contre 220k attendu et 221k la semaine précédente.

Sur la place de Tunis, le compartiment interbancaire a été peu animé. La monnaie unique s’est traitée à 3.4370 tandis que le billet vert s’est négocié à 2.0245 où la paire phare se négocie actuellement à 1.1365.

Les tags