La Banque Mondiale au secours des jeunes des régions défavorisées à la recherche d’emploi

La Banque Mondiale au secours des jeunes des régions défavorisées à la recherche d’emploi

La Banque mondiale (B.M) vient de donner son accord pour la signature d’une convention de prêt d’un montant de 60 millions de dollars pour la création d’emplois grâce à des microprojets en Tunisie.

C’est ce qu’a révélé Karine Klert, responsable de la protection sociale et de l’emploi à la Banque mondiale lors de son passage avec Wassim Ben Larbi à l’Expresso de ce matin du mercredi 13 septembre 2017 sur les ondes d’Express Fm.

Il s’agit d’un projet, dénommé « Initiateurs », qui est destiné à faire intégrer les jeunes, notamment ceux des régions dites défavorisées, dans le circuit économique en les aidant à se mettre en contact avec les promoteurs et les investisseurs pour la création de microprojets dans certains gouvernorats, en l’occurrence Jendouba, Kasserine, Siliana, Kairouan La Manouba et même Sfax, mais aussi Médenine et Kebili

Mme Klert ajoute que le projet, qui sera fonctionnel dès sa ratification par l’Assemblée des représentants du peuple, offrira des services permettant aux jeunes d’aplanir les difficultés avant d’obtenir des emplois dans le cadre d’un esprit de créativité et d’innovation, sachant que ce projet d’intégration économique des catégories dites « précaires » s’étale sur cinq ans allant de 2018 à 2023 alors que les crédits à allouer sont à un taux fort réduit.

 

Les tags