L'euro remonte face au dollar, la livre britannique hésitante

L'euro remonte face au dollar, la livre britannique hésitante

L'euro remontait un peu, aujourd'hui mardi 13 février 2018, face à un dollar pénalisé par la reprise des marchés d'actions américains, mais les cambistes se concentraient sur la livre britannique après des données sur l'inflation au Royaume-Uni. 

L'euro a progressé, avec l’EUR/USD  en hausse de 0,4% à 1,2350, prolongeant son redressement par rapport au plus bas de la semaine dernière de 1,2204. La monnaie unique a continué d’être soutenue par les attentes selon lesquelles la Banque centrale européenne commencera à réduire son programme de relance plus tard dans l'année grâce à une forte reprise de l'économie de la zone euro.

 

La livre sterling a également progressé, avec le GBP/USD  en hausse de 0,3% à 1,39. Au Royaume-Uni, la hausse des prix à la consommation a été plus rapide qu'attendu en janvier, à 3% sur un an, comme le mois précédent mais au-dessus des attentes, et peut ainsi être vu comme une surprise.

La livre britannique tirait parti de ce chiffre et s'inscrivait en hausse mardi face au dollar, mais la réaction de la devise restait limitée, car après des commentaires encourageants sur l'économie britannique de la part de la Banque d'Angleterre (BoE) la semaine dernière, les attentes du marché sont élevées. La hausse des taux est la principale arme monétaire dont dispose une banque centrale pour tenter de contrer l'inflation.

  De son côté, le dollar a effacé une partie de ses gains de la semaine dernière face aux autres grandes devises, souffrant d'un rebond des marchés d'actions alors que les investisseurs retrouvaient un peu d'appétit pour les actifs à risque. 

L’indice dollar  qui mesure la force du billet vert face à un panier de six devises majeures, est en baisse de 0,4% à 89,7.L’USD/JPY recule de 1% à 107,40 , le plus faible niveau depuis le 8 septembre. La demande pour la monnaie japonaise a été soutenue, les investisseurs restant prudents en vue des données sur l'inflation américaine attendues, demain mercredi. 

Une lecture plus forte que prévu pourrait à nouveau effrayer les marchés et déclencher une nouvelle vague de ventes. Les investisseurs ont tendance à rechercher le yen en période de turbulence sur les marchés car la devise est soutenue par l'excédent du compte courant du Japon, qui lui offre une plus grande résilience que les monnaies des pays déficitaires.

 

Sur la place de Tunis, la séance a été caractérisée par la forte demande des opérateurs publiques . La monnaie unique s’est traitée à 2.9650 tandis que le billet vert s’est négocié  autour de 2.42 où la paire phare se négocie actuellement à 1.2350.

 

Les tags