L’AMT demande de publier rapidement les critères de nomination pour le poste de 1er président de la Cour de cassation

L’AMT demande de publier rapidement les critères de nomination pour le poste de 1er président de la Cour de cassation

L’Association des magistrats tunisiens (AMT) a demandé, aujourd’hui, au conseil de l’Ordre judiciaire de proroger les délais de dépôt des candidatures pour le poste de premier président de la Cour de cassation et de publier rapidement les critères de nomination à ce poste.

Dans une déclaration, publiée, ce vendredi, l’AMT a critiqué la non-diffusion, de manière officielle, de la circulaire relative à l’ouverture de l’appel à candidature pour le poste de premier président de la Cour de cassation dans tous les tribunaux.

Selon l’AMT, la circulaire est contraire aux dispositions de l’article 45 du statut du Conseil supérieur de la magistrature puisqu’elle ne fixe pas les conditions de nomination à ce poste.

L’AMT invite les magistrats qui répondent aux critères d’ancienneté, de compétence, d’intégrité et d’impartialité à déposer sa candidature pour ce poste.

Samedi dernier, l’AMT a demandé au conseil de l’Ordre judiciaire d’ouvrir, au plus vite, les candidatures pour le poste de premier président de la Cour de cassation et de permettre aux magistrats de déposer leur dossier.

L’AMT réclame une sélection sur la base de la compétence, de l’intégrité et de l’impartialité.

Mercredi dernier, le porte-parole du Conseil de l’Ordre judiciaire, Imed Khaskhoussi, a indiqué que les candidatures au poste de Premier président de la Cour de cassation seront ouvertes à partir du 3 octobre et se poursuivront jusqu’au 12 octobre.

Khaskhoussi a indiqué que l’actuel Premier président de la Cour de cassation a atteint l’âge de départ à la retraite le 30 septembre 2018.

Les tags