L’ambassadeur turc à Tunis : Les projets PPP doivent être réalisés un à un

L’ambassadeur turc à Tunis : Les projets PPP doivent être réalisés un à un

L’ambassadeur de Turquie auprès de la Tunisie, Omar Farouq Dogan, a indiqué, au micro de Wassim Ben Larbi à l’Expresso de ce mercredi 19 septembre 2018, que le Forum international sur le partenariat entre les secteurs public et privé, qui s’est tenu hier à Tunis, constitue une étape importante en tant qu’initiative incitative pour l’investissement dans notre pays.

Il s’agit, là, d’un début de l’action, a t-il ajouté, car le vrai travail sérieux et concret va commencer maintenant que le premier pas a été franchi.

L’ambassadeur a assuré qu’il est impossible de réaliser tous les 33 projets proposés par la Tunisie au Forum sur les PPP, mais qu’il faudrait procéder d’une manière progressive, à savoir un traitement un à u, et ce dans un souci d’une plus grande efficacité.

L’invité a précisé, encore, que la plupart des mégaprojets réalisés dans son pays ont été réalisés dans le cadre de cette approche de partenariat public-privé, citant à ce propos la construction des grands ports, aéroports et autres ponts.

Et d’ajouter que l’aéroport international d’Enfidha-Hammamet, un des plus modernes et des plus sécurisés dans le monde, n’est exploité qu’à hauteur de 10% de ses capacités.

L’ambassadeur a évoqué, à la fin, la question de la balance commerciale entre la Tunisie et la Turquie en assurant qu’il s’agit d’un faux problème dans la mesure où la Turquie importe, chaque année pour une valeur de 250 milliards de dollars, ce qui représente une aubaine pour la Tunisie d’avoir sa part en devenant un des principaux exportateurs vers la Turquie, à condition, bien entendu, d’améliorer la qualité du produit tunisien.

Les tags