Jellal Ben Abdallah n’est plus : La peinture dans l’âme de 7 à 90 ans

Jellal Ben Abdallah n’est plus : La peinture dans l’âme de 7 à 90 ans

L’artiste peintre Jellal Ben Abdallah est décédé aujourd’hui jeudi 9 novembre 2017 à l’âge de 96 ans. Né le 26 mai 1921, le défunt est un artiste-peintre autodidacte. Membre de l'Ecole de Tunis, il s'installe définitivement à Sidi Bou Saïd dans les années 50 où il a continué d'exercer son art jusqu’en 2011, date de sa dernière exposition intitulée « Femmes, je vous aime !»,

C’est au 9 boulevard Bab Menara, dans le vieux Tunis, que débute le destin peu commun de Jellal Ben Abdallah. Dès l’âge de sept ans, il montre des aptitudes au dessin et exerce ses talents sur les portes et les murs de sa chambre.

Ensuite, il s’adonne à sa passion en dessinant au dos de ses cahiers d’école et redécouvre ainsi l’art de la miniature persane sans l’avoir jamais connue. Puis, à 13 ans, il « réalise » sa 1ère exposition en herbe avec Hatem El Mekki dans l’arrière-boutique d’un cordonnier.

Et à l’âge de 16 ans, il parvient, toujours à l’insu de ses parents, à exposer au café Baghdad et la critique unanime finit par avoir raison des réticences paternelles. Après le décès de ses parents, il s’installe définitivement à Sidi Bou Saïd en 1939 où il décide de vivre pour sa peinture.

Il expose régulièrement dans plusieurs galeries et fréquente les grandes figures littéraires du moment, comme Ali Douagi et les membres du groupe Taht Essour, ainsi que les peintres avec qui il formera plus tard l’Ecole de Tunis.

En 1948, il remporte le premier prix de Tunisie de peinture, ce qui lui ouvre les portes de l’Europe. Il effectue de nombreux voyages qui le mèneront de Paris à Stockholm en passant par Rome et Venise

Mais c’est en Tunisie qu’il se réinstalle pour mieux s’enraciner dans le terroir qui fera sa spécificité. A l’aube des années 70, il parvient à sa stature de peintre classique qui connaît un grand succès commercial et reçoit de nombreuses commandes pour des établissements publics.

Certains vont jusqu’à affirmer qu’il aura réalisé quelque sept mille œuvres dont beaucoup, ayant été acquises par des étrangers, lui conférant un rayonnement à travers les cinq continents.

C’est dire que feu Jellal Ben Abdallah est un artiste qui a la peinture dans l’âme, une passion qui a duré de 7 à…90 ans !

Les tags