Des records d'entrée pour « Dachra » et « Porto Farina »

Des records d'entrée pour « Dachra » et « Porto Farina »

Depuis leurs sorties nationales, les films tunisiens « Dachra » et « Porto Farina » ont enregistré des records d'entrées d’après les communiqués de presse des distributeurs.

« Dachra », premier film d'horreur tunisien, d’Abdelhamid Bouchnak a réalisé, d'après les chiffres du distributeur Hakka Distribution, 100.000 entrées en 17 jours depuis sa sortie le 23 Janvier dernier.

« Porto Farina », film d'Ibrahim Letaief, a atteint 115.000 spectateurs, depuis sa sortie le 19 janvier dernier selon le distributeur du film Lassaad Goubantini.

Le film d'horreur « Dachra » relate l’histoire de Yasmine, Bilel et Walid, trois étudiants en journalisme qui se perdent dans un coin de la forêt en cherchant à élucider le mystère sur le crime commis contre une jeune femme kidnappée et mutilée depuis 25 ans.

Sorcellerie, kidnapping d’enfants et meurtres se font sous les murs délabrés du village « Dachra », une appellation empruntée à l’arabe qui signifie un village lointain. Perdus au milieu de nulle part après que les roues de leur voiture ont été volées, ils se trouvent obligés de prolonger leur séjour dans l’angoisse et la terreur.

Faisant référence au vieux village de pêcheurs situé du côté de Bizerte « Porto Farina » est une comédie haute en couleurs avec des personnages excentriques et burlesques rappelant l'univers du cinéaste serbe Emir Kusturica.

Dans une note de présentation, le réalisateur Ibrahim Letaief a indiqué que le film traite des conflits familiaux selon un jeu de miroir inversé. L'histoire du film qui se déroule dans le village « Porto Farina » met en scène la relation conflictuelle entre un père despote et son fils. En effet, n'ayant pu avoir d’enfant avec sa femme française Chantale et réfractaire à l’adoption, Aly accepte la proposition de son père : rentrer au pays et épouser Sarah sa cousine germaine. Dès son retour, Aly se voit confronter à une réalité qu’il ne soupçonnait pas, mais aussi à un sombre secret familial qui l’incitera à prendre son destin en main.

Les tags