Des mesures prises pour faire évacuer les maisons sociales squattées dans la nuit du réveillon

Des mesures prises pour faire évacuer les maisons sociales squattées dans la nuit du réveillon

Le gouverneur de Sousse appelle à l’évacuation immédiate des maisons de la Sprols (Société de promotion des logements sociaux), à l’entrée d’Enfidha, occupées illégalement, dans la nuit du réveillon.

Dans un communiqué rendu public, mardi soir, le gouverneur Adel Chlioui annonce, aussi, que des mesures réglementaires et judiciaires ont été prises pour faire évacuer les maisons squattées et qui sont en cours d'achèvement, dans le cadre du programme spécifique pour le logement social.

La commission en charge de ce dossier est en train de finaliser la liste des bénéficiaires des logements sociaux à Enfidha établie selon les critères définis dans le décret n°2012-1224, du 30 août 2012 relatif à ce programme, précise le communiqué.

Le tri des demandes et la fixation de la liste des bénéficiaires sera publiée, dès la fin des travaux de la commission, signale le gouverneur précisant que les personnes concernées pourront présenter leur recours, dans les délais qui seront définis, ultérieurement.

Des familles et des groupes d’individus ont squatté, dans la nuit de lundi à mardi, plusieurs maisons construites par la Sprols, à l’entrée de la ville d’Enfidha, revendiquant leur droit de s’y installer, apprend l'agence TAP, mardi, auprès du conseiller municipal d'Enfidha, Ibrahim Ben Belgacem.

Les tags