Décès du marin pêcheur tunisien : les contacts nécessaires se feront pour déterminer les responsabilités

Décès du marin pêcheur tunisien : les contacts nécessaires se feront pour déterminer les responsabilités

Afin d’avoir des éclaircissements sur le meurtre du marin pêcheur tunisien tué par des tirs des garde-côtes algériens, jeudi 31 janvier 2019, l'ambassadeur d’Algérie en Tunisie, Abdelkader Al-Hajjar, a été convoqué vendredi au siège du ministère des Affaires étrangères, d’après l’agence TAP.

L’ambassadeur algérien a souligné qu’il effectuera les contacts nécessaires pour obtenir des clarifications sur les détails de l’incident.

Selon la même source, « le ministère des Affaires étrangères poursuivra ses contacts avec les autorités algériennes pour s'informer sur les circonstances de cet incident et s'assurer pour que de tels incidents douloureux ne se reproduisent plus ».

L’Ambassadeur de Tunisie en Algérie a été chargé de faire le suivi des contacts et des démarches auprès de la partie algérienne pour connaître les péripéties de l’incident et en déterminer les responsabilités.

Le marin pêcheur tunisien, Maher Belmongi Brik, a été tué par des tirs de garde-côtes algériens, dans les eaux territoriales tunisiennes, selon l’agence TAP. Il a été atteint par deux balles.

Les tags