Calme plat sur l’Euro-Dollar avant la réunion de la FED

Calme plat sur l’Euro-Dollar avant la réunion de la FED

La monnaie unique européenne est restée presque parfaitement neutre face à la devise américaine à 1.1430 dans l'attente du terme de la réunion de la Fed, dans la soirée. Les tendances sont similaires contre les autres devises, une baisse de 0,25% contre le sterling, à 0,8725 livre, étant cependant à signaler.

Il n'y a pas beaucoup de doutes sur l'issue de la réunion du FOMC (le comité de politique monétaire de la Fed) qui va aboutir à un statu quo de politique monétaire. La fin du shutdown, dont l'impact est évalué à 11 milliards de dollars par les services du budget du Congrès, constitue une éclaircie bienvenue pour la banque centrale américaine puisqu'elle permet de lever une importante incertitude qui pesait sur la dynamique économique.

Le vrai enjeu de cette réunion va être d'apporter une réponse à une question lancinante du marché concernant un éventuel arrêt du quantitative tightening (l'inverse du QE), suite à la rumeur en ce sens véhiculée par le Wall Street Journal en fin de semaine dernière. En l'état actuel des choses, il paraît toutefois peu probable que la Fed envisage sérieusement ce scénario à court ou à moyen terme, surtout avec la fin du shutdown.

Le Brexit reste également un sujet potentiellement influent, mais la situation reste très floue actuellement, de même que pour les négociations Chine-USA actuellement en cours à Washington. Dans ce contexte,  Le parlement britannique a voté hier soir une série d’amendements au « Plan B » de Theresa May. La première ministre poursuit ses discussions avec les partis UK et se prépare à essayer de reprendre les négociations avec l’UE. Les résultats des votes montrent globalement que le parlement a une majorité contre le Brexit sans accord.

L’UE a de son côté rapidement donné suite aux résultats, Donald Tusk déclarant qu’aucun autre changement ne pourrait être apporté à l’accord de retrait. May espère que ce ton va bientôt changer, le Brexit se profilant dans deux mois seulement. Sur le Forex, le GBP a légèrement reculé, mais tente déjà de remonter au-dessus des 1.31 USD.

Sur le plan macroéconomique, le rapport ADP prévoit 213k créations d’emplois dans le secteur privé, après les solides 263k (révisé de 271k) de décembre. Le consensus anticipait un ralentissement à 181k nouveaux emplois. Selon le rapport, le secteur manufacturier a connu la meilleure création mensuelle d’emplois en quatre ans. Cela est de bon augure pour l’emploi US en attendant la publication des NFP ce vendredi 1 février 2019. Sur le Forex, le Dollar ne montre toujours pas de forts mouvements, et semble vouloir attendre le réunion du FOMC de ce soir.

Sur la place de Tunis, le compartiment interbancaire a été peu animé. La monnaie unique s’est traitée à 3.4665 tandis que le billet vert s’est négocié à 2.0330 où la paire phare se négocie actuellement à 1.1430 après un pic intraday à 1.1452.

Les tags