Calme plat pour la monnaie unique

Calme plat pour la monnaie unique

Mercredi midi sur le marché des devises, la monnaie unique européenne évoluait sans grand changement face à ses grandes contreparties, notamment face au billet vert américain.

De nouveau, les indicateurs statistiques européens de la matinée ne se sont pas révélés des plus engageants : les exportations allemandes se sont tassées de 0,4% entre octobre et novembre, alors qu'elles étaient attendues en hausse, la confiance du consommateur français s'est davantage dégradée que prévu en décembre, de même que celle des milieux d'affaires en Espagne. En revanche, dans la zone euro, le taux de chômage a baissé de 8 à 7,9% entre octobre et novembre, soit un plus bas niveau en une décennie, alors qu'il était attendu en hausse à 8,1%.

L'attention des opérateurs de changes est focalisée sur les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, commencées lundi et poursuivies mardi et qui vont se prolonger ce mercredi.

Par ailleurs, ce soir, la Fed publiera le compte-rendu de son dernier comité de politique monétaire. La dernière prestation de Jerome Powell dans la foulée de la réunion de décembre avait été mal accueillie par les investisseurs. Depuis, il a essayé d'adopter un ton plus accommodant afin de stabiliser les places financières. Les investisseurs cherchent à estimer le nombre de hausses des taux d'intérêt, qui rendent le dollar plus rémunérateur et donc plus attractif pour les cambistes, pour 2019.

Sur le Foirex, après un sommet matinal à 1.1478, l’Euro-Dollar a en effet reculé sur un creux à 1.1439 ce midi. En outre, la livre britannique se stabilisait face à l'euro et progressait face au dollar. Elle valait 89,90 pence pour un euro contre 89,97 pence mardi soir et 1,2747 dollar pour une livre contre 1,2717 la veille.

Sur la place de Tunis, le compartiment interbancaire a été peu animé. La monnaie unique s’est traitée à 3.4540 tandis que le billet vert s’est négocié à 3.0185 où la paire phare se négocie actuellement à 1.1460.

Les tags