Adel Grar : La vente de Banque Zitouna, fructueuse pour l’Etat

Adel Grar : La vente de Banque Zitouna, fructueuse pour l’Etat

Dans son intervention au micro de Wassim Ben Larbi lors de l’Expresso de ce matin du vendredi 5 octobre 2018, Adel Grar, PDG de la Société Al Karama Holding, a révélé que la Société a reçu, dernièrement, une offre de 370 millions de dinars pour vendre les parts de l’Etat à la Banque de la Zitouna, ce qui représente l’équivalent de 69,15 du capital de cette banque et 70% de celui de Zitouna Takaful, sachant que la signature du contrat de vente aura lieu dans les tout prochains jours.

Tout en considérant cette tractation comme étant fructueuse pour l’Etat, l’invité a indiqué que 15 autres sociétés confisquées sont en phase de vente dont notamment les Ciments de Carthage, le Port de plaisance de La Goulette et la société Al Baraka agricole.

Concernant les deux entreprises journalistiques de Dar Assabah et Radio Shems Fm, Adel Grar a tenu à préciser que la société a, certes, reçu des offres, mais qu’elles n’étaient pas à la bénéfiques, selon ses propres dires.

Dans le même ordre d’idées, l’invité d’Expresso a évoqué le cas des 10% des 10% restants du capital de l’opérateur Ooredoo, encore sous administration d’Al Karama Holding, pour reconnaître qu’il est difficile de les faire introduire au marché financier à cause de l’accumulation des dettes bancaires, ce qui rend la transaction non bénéfique pour l’Etat.

Et de conclure qu’il reste encore un bon nombre de sociétés confisquées qui n’ont pas été encore vendus, sans oublier les voitures de luxe en attente de liquidation.

Les tags